• Le temps n’en fait qu’à sa guise

     

    Le temps n’en fait qu’à sa guise   yes

     

    Ici pas de neige, pas  de flocons

    On surfe alors sur la toile

    Mais au bord de mer il y a des flots cons

    Et là  on surfe même  sous les étoiles.

     

    Là-haut le soleil s’accroche,  insolent

    On s’en fou  toujours ça de pris en attendant

    D’aucuns diront « On va le payer un jour »

    Mais pourquoi  être redevable toujours ?

     

    « Noël au balcon Pâques aux tison»

    Je serai épargné, chez moi pas de balcon

    De ma fenêtre je regarde  l’astre fanfaron

    Qui me susurre : « sont vraiment cons !»

     

    Je cligne les yeux  et lui souris

    Mon cœur se réchauffe auprès de lui

    « Je suis là pour longtemps l’ami »

    Me dit-il en brillant du haut de sa galaxie.

     

    Paniqués, les jardiniers s’affolent 

    En décembre ça bourgeonne

    Chez moi c’est toute l’année

    Pas de quoi sur le temps ruminer.

     

    Certains râlent : «  c’est la faute à la pollution,

    Si la nature  aujourd’hui est détraquée »

    Ceux-là  se font même matraqués

    Quand ils élèvent la voix dans les manifestations.

     

    Le temps, a toujours alimenté les conversations

    Sans lui qu’aurions-nous à dire au petit matin

    Au voisin que l’on croise  vide d’émotion

    Et qui sur ce bref échange suit son chemin.

     

    Décembre trop chaud, ho ! Dérision

    Alors j’écoute « Tombe la neige »

    Le soleil se marre  de ces tendres arpèges

    Et danse heureux, sur mon microsillon.

    Le soleil a toujours raison.

     

    Roland Laurent

     

     

    « MA DOUCE COMPAGNE »
    Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Décembre 2015 à 18:03

    il n'y a vraiment plus de saisons

    2
    Mercredi 13 Janvier 2016 à 10:05

    Belle politique du contentement !

     

    Prenons ce qui vient

    sans espérer le reste

    qui viendra à son heure

    rien ne presse

    l'hiver à petit pas

    arrive sans maladresse

    j'entends déjà pleurer

    tous ceux qu'il stresse

     

    Bonne année Roland, ta plume n'a pas pris une ride, j'aime qu'elle nous rappelle à l'ordre dans le désordre de notre humanité...

     

    3
    Mercredi 24 Février 2016 à 10:21

    bonjour Roland

    joli poème .

    le temps perturbe parfois les saisons et les êtres humains aussi . A+ du troubadour Emmanuel

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :