• Embrasement du monde

    Des vapeurs montantes de la terre

    Aux brumes matinales

    Je m’enivre et me désaltère

    En cette aube subliminale

     

    Une douce quiétude en mon âme

    Se répand devant le jour qui se lève

    L’Aurore  à nouveau se pâme

    Et mes regards au loin s’offrent une trêve.

     Au-delà des crêtes une lumière nacrée,

    Accueille de son chant d’allégresse

    Dans sa robe flamboyante l’Astre sacré

    Déployant ses longues et rouges tresses.

     

    C’est l’embrasement du monde

    L’harmonie des couleurs

    Une symphonie de notes profondes

    Qui déverse en mon  âme des arpèges de bonheur.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le chant du monde s’élève, et l’Aurore

    Dans sa robe pourpre, timidement

    Sort de sa nuit et mes yeux encore

    S’étonnent avec émerveillement.

     

    Je contemple cette fête de l’univers

    Dans un recueillement à peine troublé par le silence

    Ô! Nature cathédrale aux tons divers

    Laisse-moi encore quelques heures en ta présence. 

     

     

     

    Laisse-moi encore respirer tes parfums

    Que nul au monde ne saurait inventer

    Je veux remplir mon cœur en ce matin

    De lumière et de beauté.

     

     

    « Un peu de reposL'amant »
    Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Mercredi 8 Janvier 2014 à 13:50

    Beauté offerte aux matinaux !

    Tu la loues bien, elle le mérite...

    2
    Lundi 24 Mars 2014 à 22:31

    Bonjour Mon Ami

    il y a bien longtemps qu'ici je n'étais venue.....

    J'espère que tu vas bien et si il y a problème tu sais comment me joindre.

    Cet écrit est magnifique,comme tous ceux que tu partages avec nous.

    Quand on sait regarder,( et non survoler) la nature on se rend compte  qu'elle nous offre chaque jour,  a chaque instant mille trésors et beautés.

    Merci tout plein et bisous de la Fée

    3
    Dimanche 6 Avril 2014 à 22:00

    Un très joli poème. Bravo

    4
    Jeudi 18 Septembre 2014 à 10:18

    re coucou Roland

    poursuivant ma visite, au coeur du blog ,en quelques articles où je vogue. Oh de jolies poésies, d'agréables et sympathiques écrits .

    Un bel horizon ensoleillé,de quoi rester zen, posé et tranquillement contempler (---) .  A+ du troubadour Emmanuel

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :